Image Abreuve ta Science
Image Abreuve ta Science
Image Abreuve ta Science
Astronomie
Espace
Météo
Musées
Nature
Pédagogie

A approfondir
ACTUALITÉS : 1er avril 2018
A noter


Bouton archives actualités

Archives actualités, hors blog


Éphémérides planétaires

- Les planètes à Paris (France) le 14 avril 2018 :
(Mag = ici, magnitude visuelle apparente = éclat apparent. Une étoile très brillante comme Véga est de Mag = 0. Le Soleil est de Mag = - 26,7. Lorsque Mag = + 6 on considère habituellement que c'est le plus faible objet visible à l'oeil nu dans un ciel noir).

  • Mercure, dans la constellation des Poissons est observable juste avant le lever du Soleil.
    Sa distance à la Terre est de 96, 101 187 440 millions de km à 23 h (heure de Paris).
    Mag = 1,71.
  • Vénus, dans la constellation du Bélier, se couche à 22h43 (heure de Paris).
    Distance à la Terre : 228, 101 183 68 millions de km à 23h (heure de Paris).
    Mag = - 3,93.
  • Mars, dans la constellation du Sagittaire, se lève à 3h21 (heure de Paris).
    Distance à la Terre : 147, 055 254 576 millions de km à 23h (heure de Paris).
    Mag = 0.
  • Jupiter, dans la constellation de la Balance se lève à 22 h 53 (heure de Paris).
    Distance à la Terre : 672, 774 351 316 millions de km à 23h (heure de Paris).
    Mag = - 2,44.
  • Saturne, dans la constellation du Sagittaire, se lève à 2h 49 (heure de Paris.
    Distance à la Terre : 1458, 195 857 08 millions de km à 23h (heure de Paris).
    Mag = 1,32.


La Terre est passée au plus près du Soleil (au périhélie) le 03 janvier 2018 à 06h 34 min 42 sec à 147, 097 238 919 millions de km.

Le 14 avril 2018 elle s'éloigne du Soleil et est à 150, 066 359 021 millions de km de lui (à 23h00 heure de Paris). Mag (du Soleil) = - 26,73.

La Terre passera au plus loin du Soleil (à l'aphélie) le 06 juillet 2018 à 18 heures 46 minutes 45 secondes (heure de Paris). Elle sera alors à 152, 096 155 141 millions de km de lui.

Pages à voir :

  • Météorologie : les photométéores. Voir.
  • Nature : les Tarpans, chevaux sauvages. Voir.
  • Pédagogie : la création de cratères d'impact. Voir.
  • Pédagogie : l'observation des "étoiles filantes". Voir.
  • Nature : les chèvres Angora. Voir.

 



Précisions :

(1) Étoiles Filantes : ce ne sont bien entendu pas des étoiles, mais les traînées laissées par des particules de toutes tailles voyageant dans l'espace. Voir pour plus de détails l'article sur les "étoiles filantes".

(2) Taux horaire zénithal : nombre d'objets observables en 1 heure si l'endroit d'où ils semblent provenir est au zénith.

(3) Géocroiseurs : astéroïdes dont l'orbite peu croiser celle de la Terre.

(4) Distance lunaire moyenne : distance moyenne de la Lune à la Terre, soit 384 401 km. Au périgée (point le plus proche de la Terre) elle se situe à 356 400 km et à l'apogée (point le plus éloigné), à 406 700 km.

(5) TU ou UT : Temps Universel.
En France métropolitaine il faut ajouter 1 heure l'hiver et 2 heures l'été pour obtenir le temps local.

(6) Année-lumière : distance parcourue par la lumière dans le vide en une année à la vitesse de 299 792,458 km/s. Soit un peu plus de 9 460 milliards de km.

(7) ESO : European South Observatory (observatoire européen situé au Chili).

(8) Périhélie : passage au plus près du Soleil.

(9) ESA : European Space Agency (Agence Spatiale Européenne).

(10) ISS : International Space Station (Station Spatiale Internationale).

 

Si vous avez des manifestations à annoncer, n'hésitez pas.

Contact


Oh ! un livre .... : le livre du mois.

ESSAIS
"L'animal est-il un homme comme les autres ?"

     De Aurélien Barrau et Louis Schweitzer. Editions Dunod. Mars 2018. Pages : 144. Prix : 13,90 euros.

     Notre vision du monde animal a beaucoup évolué au fil du temps.... peut être encore plus depuis que nous avons compris que nous faisons partie nous-mêmes du monde animal ! L'astrophysicien Aurélien Barrau et le Président de l'association "Droit animal, éthique et science", Louis Schweitzer, mènent ici un débat fort intéressant autour du droit des animaux à la vie, à la liberté et à l'expression de leur comportement naturel. Selon Aurélien Barrau "Homo sapiens n'est pas un animal comme les autres. Mais plus généralement, aucun animal est comme les autres" et il est impossible de déterminer une différence de "valeur", une "hiérarchie" entre les espèces.
     Les auteurs traitent aussi bien des animaux "de rente" (animaux d'élevage), sauvages, de compagnie, que d'expérimentation. S'y découvre l'évolution de notre regard sur ceux-ci depuis la Bible jusqu'à nos jours en passant par Descartes, Montaigne, Darwin..., d'êtres soumis à l'homme à l'absence de coupure entre nous et l'animal car "Nous parlons depuis une époque, une culture, une situation". D'ailleurs autrefois il y a même eu des procès d'animaux !
     Comment définir la conscience animale ? Le problème de l'élevage intensif, les extinctions de masse, le respect de la vie, l'habitude de tout ramener à nous, au fil des pages défilent nos interrogations, nos contradictions et comment souvent nous nous voilons la face (surtout ne pas imaginer ce qui se passe dans les abattoirs par exemple). Est même évoquée.... jusqu'à la garde alternée des animaux de compagnie en cas de divorce...
     Et comment agir ? Pour de vrais changement, il faudrait que les politiques s'engagent en la matière. Ce n'est pas gagné !

     Pour tous. Véritable plaidoyer pour un avenir allant progressivement vers le végétarisme, cet ouvrage est aussi un plaidoyer pour la planète, dans lequel l'extension de la population humaine se doit de réserver des espaces pour les autres espèces (et avec un devoir de non-ingérence, l'être humain n'étant pas leur gardien, nous disent-ils). Un ouvrage complet pour réfléchir sereinement aux droits des animaux.
 
Biologie/Evolution
"Tous entrelacés !"
     "Des gènes aux super-organismes : les réseaux de l'évolution". De Eric Bapteste. Editions Belin. Février 2018. Pages : 356. Prix : 20 euros.
     A travers les dernières découvertes en biologie, l'auteur revisite l'évolution de la vie sur Terre et nous montre combien l'idée ancienne de lignées et de transformations par mutations et adaptations est probablement incomplète. Nos ancêtres sont multiples et non représentés "par un arbre généalogique, concentré sur l'ordre de divergences des lignées depuis un ancêtre unique", et plutôt le résultat de la coopération de bactéries diverses et d'archées, de compétitions, de transferts de gènes, d'interdépendances, de travail en réseau dynamique, de communications électriques et chimiques.... "Tout, en évolution, est collectif, car rien en biologie n'a de sens pris de façon isolée" écrit-il. Les êtres humains vivent par exemple en bonne entente avec des millions de microbes, virus, champignons, dont certains boostent notre immunité. D'après l'auteur nous sommes donc des "hommes-microbes" constitués d'un vaste écosystème "nous fournissons des ressources et un abri à nos microbes, tandis que certains d'entre eux remplissent des fonctions que le corps et le génome humain sont incapables d'accomplir."
     Voici donc une description qui, tenant compte des anciennes découvertes, les complète ou transforme afin d'arriver à une compréhension probablement beaucoup plus proche d'une réalité difficilement certifiable puisqu'il n'y a pas de trace "archéologique" qui puisse exister quand à nos origines !
     Il s'agit d'un ouvrage passionnant, mais bien que l'écriture soit simple, les descriptions complètes, la démarche limpide, cet ouvrage pourra paraître un peu rébarbatif au très grand public. Il passionnera les étudiants ou les curieux de biologie et d'évolution.
 
JEUNESSE
"On a chopé la puberté"
     Par Anne Guillard, Séverine Clochard et Mélissa Conté. Editions : Milan. Premier trimestre 2018. Pages : 77. Prix : 11,90 euros.
     Ce petit livre (moins de 80 pages) s'adresse aux préadolescentes, et traite des transformations qui vont s'effectuer dans leur corps au moment de la puberté. Dans un monde devenu très puritain, et afin de toucher le maximum de petites filles, la quatrième de couverture indique (sans équivoque, et avec humour) en plus du "avec", un "sans" "plan anatomique du zizi des garçons", une manière de prévenir les parents réticents sur ces sujets tabous, qu'il ne s'agit pas ici d'un livre d'éducation sexuelle.
      Avec un mélange de BD, de textes explicatifs, de tests rigolos... quatre types de petites filles vont explorer l'apparition des règles, la poussée des poils et des seins, l'acné, les changements d'intérêts dans les activités, etc.
     Nous découvrons dès l'entrée, et pour simplifier : 1) "l'intello" qui aime lire, tout comprendre..., 2) la fille bien dans sa peau, 3) la bricoleuse que l'arrivée des effets de la puberté gène passablement, 4) la passionnée de stars, qui aime le maquillage et se chouchouter....
     Aucune échelle de valeur n'est indiquée entre-elles. Elles ont juste des réactions différentes. Lorsque l'on regarde les dessins associés aux textes, les enfants ne feront pas de méprise sur qui parle et à qui (ce qui pourrait ne pas être le cas de certain(e)s adultes.... !). Par exemple lorsque l'une explique sur une page que les règles concernent toutes les femmes du monde, et que cela n'est pas honteux, le dessin de la "coach" correspond à la jeune fille "bien dans ses souliers". A la page suivante, lorsqu'il est indiqué comment cacher une tache mal placée ou aller discrètement aux toilettes pour installer une serviette ou un tampon, ce n'est pas contradictoire, puisque le dessin montre qu'il s'agit maintenant de celle que l'arrivée de la puberté met mal à l'aise. A chacune sa réaction, à chacune son comportement, il n'y a ici aucun jugement, ni en mal ni en bien.
     Juste peut-on noter une petite erreur scientifique dans ce livre (pas du tout gênante quand à la conclusion qui en est tirée) : les seins ne tiennent pas uniquement par la peau qui les entoure. Il y a aussi les ligaments de Cooper et le sillon sous-mamelonnaire qui jouent ce rôle. Mais en effet, au moins pour certains sports, il est préférable de porter un soutien gorge afin de ne pas trop solliciter ces mêmes ligaments (alors que, au contraire, d'autres sports les renforcent). Et le conseil est une fois encore très respectueux de chacune : à la question "quand mettre un soutien gorge ?" et bien la réponse apportée est "dès que tu en ressens le besoin" ! Encore une fois, à chacune de vivre sa vie, donc ....
     Pouvait-on mettre de la diversité dans les personnages ? Certainement pas ! Elles sont quatre, imaginons une européenne, une asiatique, une nord africaine et une jeune fille d'Afrique noire. Laquelle sera par exemple "l'intello" sans soulever de polémiques ? Et celle qui se chouchoute ?
     Doit-on s'étonner que dans les "trucs cool" il y ait le désir d'attirer le "bel Ethan, dont tu es secrètement amoureuse depuis la maternelle" ? Ce sera aux parents d'aller plus loin s'ils le souhaitent, mais, majoritairement, et sans chercher les polémiques, il est quand même constaté dans le monde réel qu'avec l'arrivée des hormones, oui, une majorité de filles commence à s'intéresser aux garçons, et une majorité de garçons aux filles. D'autre part la jeune fille n'est pas heureuse "d'attirer les garçons", mais d'attirer le regard de son amoureux. Ce qui n'est pas pareil ! Il n'y a donc dans ce livre aucun sexisme à fantasmer. Seulement quelques maladresses. Quand au vrai sexisme qui n'a pas encore, hélas, disparu dans la vie courante, il ne pourra se résoudre justement que par l'éducation et la discussion et non par la censure ou le communautarisme (une pétition, qui partait probablement d'un bon sentiment, mais est totalement contreproductive, vient de pousser l'éditeur à ne pas faire de réédition. L'ouvrage continuera néanmoins certainement à exister sous forme de e-book).
     Quand à la jeune fille qui aime se maquiller, là encore je n'ai pas vu de référence aux garçons. Aussi cela nous ramène à ce qu'écrivait Chimamanda Ngosi Adichie : je suis une "Féministe Africaine Heureuse, qui ne déteste pas les hommes, qui aime mettre du brillant à lèvres et des talons hauts pour son plaisir, non pour séduire les hommes". Très belle leçon....
     Pour les 9 à 12 ans. A lire avec ses parents, qui pourront ainsi compléter les explications s'ils le souhaitent (par exemple parler de contraception, de flirt, d'homosexualité, etc. ) Ici, clairement l'ouvrage est destiné à toucher un très large public, y compris lorsque des parents sont réticents à aborder ce type de sujets. De l'humour, mais aussi une manière de montrer, avec respect, que les filles ne sont pas "une" mais diverses aussi bien dans leur évolution (ne pas se comparer aux autres) que dans leur mode de "fonctionnement". Un ouvrage tout à fait raisonnable, et dans l'ambiance d'aujourd'hui il était probablement bien difficile de faire mieux.
 
     Le mois prochain :
     - "Perdus dans la 4e dimension" de Jonathan Litton, aux Editions Le Pommier. "C'est toi le héros! crée ta propre aventure et rentre sur Terre". Collection Math'Attak. Février 2018. Pages : 48. Prix : 9,90 euros.

QUELQUES BREVES DE SCIENCE :

     ASTRONAUTIQUE

Etude de notre atmosphère depuis l'espace :


Image : ESA/NASA/Paolo Nespoli 2011

     La Station Spatiale Internationale est équipée d'instruments permettant l'analyse de notre atmosphère terrestre : niveaux d'ozone, d'aérosols et de divers autres gaz. Le capteur de la NASA (USA) utilise pour cela les levers et couchers du Soleil et de la Lune dont la lumière traverse progressivement notre atmosphère (ci-dessus un lever de Lune photographié en 2011). Installé en février 2017, l'instrument, dénommé SAGE, est pointé dans la bonne direction par un hexapode (six pattes) installé par l'ESA (Europe).
     Un prochain détecteur, de l'ESA cette fois, va être lancé bientôt, et son rôle sera de photographier des décharges électriques au-dessus de la stratosphère, difficiles à observer, nommées "sprites rouges", jets bleus" et "elfes".

 

     ASTRONOMIE

Décès de l'astrophysicien Stephen Hawking :


Image : NASA/Paul Alers
     L'astrophysicien anglais universellement connu Stephen Hawking est décédé le 14 mars dernier à Cambridge à l'âge de 76 ans. Atteint de la maladie de Charcot, il donnait des cours et participait à des conférences grâce à des systèmes électroniques et informatiques de pointe.
     Son domaine de prédilection était la gravité quantique, et il a démontré que les trous noirs s'évaporaient (rayonnement de Bekenstein-Hawking), mais il s'est également intéressé à l'origine de l'Univers, aux trous de ver, à la "théorie du tout" qui unifie les quatre forces fondamentales de la nature, et à bien d'autres choses encore.

Vent de tempête sur Saturne :

     La "Grande Tempête du Nord", visible sur l'image de droite, est le résultat du relâchement brutal d'une forte quantité d'énergie qui s'était accumulée petit à petit au fil des années dans les profondeurs de la planète. Elle a duré plus de trois ans avec des changements de composition de l'atmosphère, des turbulences énormes et des variations de température. Observée à partir de 2010, elle a pu être étudiée par la sonde Cassini dont la mission s'est terminée le 15 septembre 2017 par un grand plongeons à l'intérieur de Saturne.

Image : NASA / JPL-Caltech / SSI


 Evénements
   ASTRONAUTIQUE

Etoiles filantes (1) :
Pour les amateurs des beautés du ciel, voici les essaims à observer ce mois ci :

     - Les Lyrides, du 16 au 25 avril, ont leur maximum le 22 avril. Leur vitesse est élevée : 49 km/s et leur taux horaire zénithal (2) est de 15.
     L'objet origine est la comète Thatcher.

     - Les pi-Puppides, du 15 au 28 avril ont leur maximum le 23 avril. Leur vitesse est faible : 18 km/s, et leur taux horaire zénithal variable.
     L'objet origine est la comète 26P/Grigg-Skjellerup.

     - Les eta-Aquarides, du 19 avril au 28 mai, ont leur maximum le 05 mai. Leur vitesse est élevée : 66 km/s, ainsi que leur taux horaire zénithal : 60.
     L'objet origine est la comète de Halley.

     Pour observer correctement les "étoiles filantes", n'oubliez pas de vous éloigner des lumières et de laisser un temps à vos yeux pour s'habituer à l'obscurité.


Quelques dates ....

  • Le 08 avril 2018 à 07 h 31 min 15 sec (heure de Paris) : la Lune est à l'apogée, point le plus éloigné de la Terre, à 404 143, 979 km.

  • Le 08 avril 2018, à 09 h 17 min 32 sec (heure de Paris) : La Lune est à son dernier quartier.

  • Le 16 avril 2018 à 03 h 57 min 07 sec (heure de Paris) : Nouvelle Lune.

  • Le 20 avril 2018 à 16 h 41 min 10 sec (heure de Paris) : La Lune est à son périgée, point le plus proche de la Terre, à 368 713, 518 km.

  • .Le 22 avril 2018 à 23 h 45 min 36 sec, la Lune est à son premier quartier.

  • Le 30 avril 2018 à 02 h 58 min 11 sec, Pleine Lune.

ARIEL, en 2028 peut-être...


Image d'artiste : ESA/ATG medialab, CC BY-SA 3.0 IGO

     Dans le cadre du plan "Cosmic Vision" de l'ESA, en 2028 devrait être lancée la sonde "Ariel" chargée d'étudier les exoplanètes afin de mieux comprendre comment elles se forment en fonction de leur environnement.... et même pour certaines, comment l'évolution de leur atmosphère pourrait mener à l'apparition de la vie....


De la glace dans le cratère Juling de Ceres.


Image : NASA/JPL-Caltech / UCLA / MPS / DLR / IDA / INAF

     L'étude de la planète naine Ceres par la sonde Dawn a permis de détecter une grande abondance de glace d'eau dans le mur nord du cratère Juling qui fait une vingtaine de kilomètres de diamètre. Elle en a d'ailleurs déjà détecté dans une douzaine d'autres sites.
     De plus, des variations récentes de la surface de la planète montrent qu'elle est active et continue à évoluer. Ici, par exemple, les changements saisonniers permettent la libération de vapeur d'eau de la subsurface, avec une condensation ensuite sur la paroi froide du cratère (ci-dessus le mur nord qui reste à l'ombre).


   ASTRONOMIE : les Géocroiseurs (3) de la quinzaine :

    Ils sont recherchés et répertoriés avec soin car certains d'entre eux peuvent représenter un risque réel pour la Terre. Aujourd'hui des études sont menées avec l'espoir, un jour, de pouvoir dévier la trajectoire des plus dangereux. La probabilité d'un impact majeur est néanmoins infime, alors pas de panique! Histoire de ne pas avoir peur, voici leurs "frôlages" mesurés en distance lunaire moyenne (4).

Date
Astéroïde
/ comète
Distance
lunaire
Dimensions
Magnitude
visuelle
01 avril 2018 EM4
6,22
130 x 280 mètres
20,60
02 avril 2004 FG29
4
17 x 38 mètres
18,61
- 2018 ER1
15,51
20 x 44 mètres
20,89
04 avril 2018 EB
10,36
120 x 270 mètres
15,11
12 avril 363 599
2004 FG11
19,26
170 x 380 mètres
17,66
14 avril 2014 UR
9,24
13 x 28 mètres
28
20 avril 2016 JP
11,96
160 x 360 mètres
19
23 avril 2012 XL16
15,78
21 x 47 mètres
22,04
27 avril 444 193
2005 SE71
23,95
640 m x 1,4 km
13,59
29 avril 2013 US3
10,08
160 x 360 km
15,07
- 2002 JR100
10,77
37 x 82 mètres
19,87
..


  Pour les amateurs bien équipés :
un NEO observables facilement ce mois-ci :

444 193 (2005 SE71)

21 avril 2018 à 00 h 00 TU : 15 h 45 min 59,69 sec et + 51° 37' 23,6". Mag = 14,90.
22 avril 2018 à 00 h 00 TU : 15 h 23 min 58,19 sec et + 48° 20' 38,8". Mag = 14,65.
23 avril 2018 à 00 h 00 TU : 15 h 02 min 26,42 sec et + 44° 21' 57,3". Mag = 14,41.
24 avril 2018 à 00 h 00 TU : 14 h 41 min 46,40 sec et + 39° 40' 09,4". Mag = 14,17.
25 avril 2018 à 00 h 00 TU : 14 h 22 min 15,17 sec et + 34° 17' 42,3". Mag = 13,94.
26 avril 2018 à 00 h 00 TU : 14 h 04 min 04,07 sec et + 28° 21' 36,2". Mag = 13,75.
27 avril 2018 à 00 h 00 TU : 13 h 47 min 18,88 sec et + 22° 03' 23,1". Mag = 13,59.
28 avril 2018 à 00 h 00 TU : 13 h 32 min 00,81 sec et + 15° 37' 39,3". Mag = 13,49.
29 avril 2018 à 00 h 00 TU : 13 h 18 min 07,60 sec et + 09° 19' 26,7". Mag = 13,46.
30 avril 2018 à 00 h 00 TU : 13 h 05 min 34,78 sec et + 03° 21' 27,1". Mag = 13,51.
01 mai 2018 à 00 h 00 TU : 12 h 54 min 16,59 sec et - 02° 07' 42,5". Mag = 13,62.
02 mai 2018 à 00 h 00 TU : 12 h 44 min 06,73 sec et - 07° 03' 46,7". Mag = 13,78.
03 mai 2018 à 00 h 00 TU : 12 h 34 min 58,82 sec et - 11° 26' 04,0". Mag = 13,98.
04 mai 2018 à 00 h 00 TU : 12 h 26 min 46,76 sec et - 15° 16' 14,7". Mag = 14,18.


  Nouvelles des Nations Unies    Suite

Systèmes de prévision et d'alerte de l'OMM

   L'Organisation Météorologique Mondiale a permis de diminuer de beaucoup, en 30 ans, les victimes des phénomènes météorologiques extrêmes grâce à une meilleure fiabilité des prévisions à 5 jours, à un système d'alertes plus rapide et à une meilleure coordination avec les services nationaux de lutte contre les catastrophes naturelles. Le public lui même est mieux instruit et sensibilisé aux divers risques rencontrés.

     Cyclones, tempêtes, inondations, vagues de chaleur (en Australie, en Argentine, ...), sécheresses (en Somalie, dans certaines zones d'Afrique du Sud, ...), se suivent avec de plus en plus de fréquence et d'intensité avec les changements climatiques, et l'urbanisation galopante n'améliore pas les choses bien au contraire !
     2017 a été l'une des trois années les plus chaudes depuis la mise en place de relevés réguliers, et 2018 a commencé comme 2017...



Webmaster éditorialiste : Dominique LAMIABLE
(Pour le plaisir des yeux, voir aussi le Site d'auteur photographe )


Bouton vers blog science

Pour tout ce qui bouge chaque jour, vous pouvez consulter le blog spécialisé. Sélectionnez des thèmes grâce au menu de gauche : actualités, conférences, expositions, ...
Le calendrier permet aussi l'accès par jour particulier.



Revues

   Pour la science, avril 2018.
   Le paradoxe de la Terre boule de neige : comment la vie a profité d'une ère glaciaire extrême - Combien a coûté la tour de Babel ? - La dure réalité du travail féminin - Tess et Cheops : traquer l'ombre des exoplanètes - Les indécidables absolus pour l'esprit humain - etc..
   Plutôt pour initiés. Prix: 6,90 euros.

   La recherche , Hors série, mars/avril 2018.
   Le sommeil et le rêve, comment le cerveau se régénère.

    Plutôt pour initiés.

   La Recherche, avril 2018.
   La neuroscience des émotions - Hommage à Stephen Hawking - L'homme de Neandertal, cet artiste méconnu - etc.
   Plutôt pour initiés.

   Science et Vie, avril 2018.
    Technos du futur : tout ce qui va changer d'ici à 2030 - Urbanisation contre agriculture, la guerre des sols - Un cabriolet rouge vers Mars, SpaceX réinvente la conquête spatiale - etc.
   Pour tous. Prix : 4,50 euros.

   Science et Vie Junior, mars 2018.
   Survivre en milieu extrême - Que cache la tache de Jupiter - Les jeux vidéo grandeur nature - Le plus gros avion du monde - Biohackeurs, ils veulent révolutionner la biologie - etc.
   Pour les adolescents. Prix : 5,00 euros.

   Science et Vie découvertes, avril 2018.
   Bêtes de scène ! Le monde comme tu ne l'as jamais vu ! Sous l'eau, sur Terre, en vol... - etc.
   Pour les 7/12 ans.


"Semaines Science en français" à Paris

   Compte rendu du dernier séjour de nos scolaires ukrainiens à Paris :
  

    - du 27 octobre au 02 novembre 2013.

   - le prochain accueil ne se déroulera, à cause des événements actuels en Ukraine (et en France maintenant...), que lorsque la situation politique et économique le permettra !


Décennies internationales
de l'ONU

   - 2010-2020 : Décennie des Nations Unies pour les déserts et la lutte contre la désertification.

   - 2011-2020 : Décennie de la diversité biologique.

   - 2014-2024 : Décennie de l'énergie durable pour tous.

   - 2015-2024 : Décennie internationale des personnes d'ascendance africaine.

   - 2021-2030 : Décennie des sciences océaniques pour le développement durable.


Années internationales

 - 2018 : «Année internationale pour les récifs coralliens.» et «Année européenne du patrimoine culturel : la diversité et la richesse du patrimoine européen mises à l'honneur. ».


Quelques Journées Mondiales et Internationales

   - 02 avril : Journée mondiale de sensibilisation à l'autisme.

   - 04 avril : Journée internationale pour la sensibilisation aux mines et à l'assistance à la lutte antimines.

   - 06 avril : Journée internationale du sport au service du développement et de la paix.

   - 07 avril : Journée mondiale de la santé.

   - 12 avril : Journée internationale du vol habité.

   - 22 avril : Journée internationale de la Terre nouricière.

   - 23 avril : Journée mondiale du livre et du droit d'auteur.

   - 25 avril : Journée mondiale contre le paludisme.

   - 28 avril : Journée mondiale pour la sécurité et la santé au travail.

   - 30 avril : Journée internationale du jazz.

Semaines internationales

   - 19 au 23 avril : "Semaine mondiale des sols".


Les liens du jour :

@ ASTRONOMIE :

Pollution lumineuse :
ANPCEN (en français)
http://www.anpcen.fr

@ ENVIRONNEMENT :

Le site des Jeunes Reporters pour l'Environnement :
(en français)
http://www.jeunesreporters.org

Humanité et Biodiversité, présidée par Hubert Reeves (en français) :
http://www.humanite-biodiversite.fr

@ PEDAGOGIE :

Le réseau LAMAP des instituteurs pour l'enseignement des sciences à l'école (en français) :
www.inrp.fr/lamap

Champion des Maths : des épreuves ludiques pour les collégiens et lycéens :
http://championmath.free.fr/

Au Mali, l'Association Karamba Touré qui développe des activités scientifiques et techniques auprès des jeunes non scolarisés (site en français) :
www.karamba-toure.com

 


 

 
.    

 
Archives actualités
 
Mentions légales
Associations
Livres
Art et Science
-
Expositions